Accueil Non classé Le regard de l’enfant intérieur.

Le regard de l’enfant intérieur.

4
0
350

07d7c6f66c2450c974e85fa2dc92b7e0

50 ans pour apprendre et guérir son enfant intérieur. Mais qu’es ce que l’enfant intérieur ? . Chacun sa définition, ici ce sera la définition du « moi profond », ce que l’on a de plus pur. Nous naissons comme des ordinateurs, avec des programmes d’utilisations basiques qui nous permettent d’apprendre de la vie. Les émotions, la mémoire, un cerveau capable d’apprendre, de comprendre. Tout au long de notre vie nous sommes confrontés aux « expériences », bonnes ou mauvaises:L’éducation, les événements, les blessures émotionnelles, les joies. Ce sont des programmes qui sont installés en nous . Certains sont mal installés car celles et ceux qui nous les ont fait découvrir n’ont pas su nous les faire découvrir d’une manière saine. L’enfant intérieur doit vivre avec cela. Les programmes malveillants créeront en nous des « bug », des analyses de situations qui seront faussés par le programme malveillant. A chaque fois que nous nous retrouvons face à des situations nécessitant l’application du programme malveillant, nous ferons des mauvais choix qui nous blesseront au final. Seul un travail intérieur accompagné d’un spécialiste peut nous débarrasser de ce bug . Un thérapeute. Seul hic, notre égo. Ennemi juré du travail personnel et de la remise en question, il peut nous empêcher cette évolution!. Dans ce cas, tout est la faute « des autres », on se fait passer pour la victime.. échec assuré, et répétition éternelle des mauvais choix. prés avoir mis en sécurité mon enfant intérieur, j’ai appris à l’aimer comme il en avait besoin, car j’ai ce même besoin. Il n’a jamais été aimé. Ou du moins par des personnes dont le code de l’amour avait été faussé par des programmes malveillants chez elles aussi. Mais mon enfant intérieur a fait le choix (pour partie) de ces personnes. Aujourd’hui qu’il a compris, il est en sécurité. Il n’a plus besoin de mon amour, il sait vers qui aller pour le trouver. Je t’embrasse mon fils, mon enfant intérieur. Je te souhaite une longue et belle vie loin de ton passé. Je serai le cerbère de ta vie, de ton émotionnel…. car je suis en toi et tu es en moi. Nous formons une équipe soudée aujourd’hui. Partons aimer ceux qui arriveront dans nos vies, chacun de notre coté, mais toujours ensemble. Mais n’oublie jamais ton apprentissage, ce que tu a vécu, le travail que tu a fait. Ne soit pas dur dans la vie, mais soit juste. Et si être juste doit te pousser à être dur, n’hésite pas, ne fait plus preuve de compassion exacerbée, d’hyper sensibilité, d’hyper émotionnalité . Soit juste envers toi même.. tu a déja été trop dur avec toi. Je t’aime …

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ztherapie
Charger d'autres écrits dans Non classé

4 Commentaires

  1. MOIMAIME

    13 juillet 2019 à 12 h 08 min

    Bonjour,
    Qu’importe le temps que l’on met pour guérir son enfant intérieur ………
    Au fond de nous, on sait pertinemment que quelque chose ne va pas, n’est pas « normal » mais sans savoir ce dont il s’agit. Alors on avance dans la vie avec ce que l’on nous a transmis par le biais de notre famille et ces croyances que l’on transmet de génération en génération.
    Avec du recul, on prend conscience qu’au lieu de nous faire avancer, elles sont tout simplement limitantes et « obsolètes »

    Faire en quelque sorte un reset, un prise de conscience, permet de repartir sur de nouvelles bases.
    Donner à son enfant intérieur tout l’amour dont il a besoin, l’apaiser, l’écouter, le comprendre et surtout ne pas le juger. Lui dire qu’il a le droit de ne pas comprendre du premier coup ……… qu’il peut faire des erreurs …….. qu’il est la personne la plus importante de sa vie ……….. que l’on sera toujours là pour lui

    Ztherapie, je te souhaite le meilleur

    Répondre

    • ztherapie

      13 juillet 2019 à 12 h 40 min

      Merci pour ce commentaire. Chacun a sa vision des choses. Nous sommes trés proches dans la vision des choses manifestement. Le « reset » n’est il pas la prise de conscience de cet enfant intérieur que l’on a en chacun de nous ?. La prise de conscience qu’il est pur à la base, mais que ses souffrances, son éducation, ses expériences, lui ont donnés de mauvais codes et qu’il a dût vivre avec cela . A partir de là le « reset se fait ». Pas de culpabilisation, pas d’auto flagellation, une remise à niveau de la pureté originelle, pour que nous devenions les propres parents de notre enfant intérieur et lui donner les bons codes de vie. Le but final, Léquilibre, la paix intérieure… Merci

      Répondre

      • MOIMAIME

        13 juillet 2019 à 13 h 07 min

        Merci à vous de m’avoir permis de comprendre l’importance de l’enfant intérieur.
        La prise de conscience est certes faite et tout reste à faire pour atteindre la sérénité et le bien être indispensables pour vivre tout simplement.

        Non seulement notre vision est très proche ………… en lisant vos divers écrits, je m’aperçois que le parcours de vie l’est tout aussi

        Quelque part ne pas se sentir « un cas unique » fait du bien

        Répondre

        • ztherapie

          14 juillet 2019 à 8 h 01 min

          Vous êtes unique car vous êtes « vous ». C’est ce qui fait votre richesse, votre valeur. Par contre, dans les différents parcours de vie, vous n’êtes pas unique, pas seule, votre expérience est partagée par beaucoup. Malheureusement, bien peu font ce travail intérieur pour choisir une autre voie, une autre vie. Dans ce sens, nous sommes proches, les expériences peuvent être différentes, mais la manière de les surmonter est la même. Il faut un grand courage pour aller au fond de soi chercher ses propres « codes défauts » et s’en défaire. Surement le plus grand combat d’une vie car c’est une lutte qui se fait seul, ou avec un thérapeute (bien plus efficace). Vous êtes dans ce parcours, donc une personne courageuse. Vous méritez donc plus que toute autre de vous aimer et d’être aimé.

          Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dans la nuit de la vie, Il existe des êtres de lumières.

CAROLL !! Un être de lumière ! Les visages, les regards ne mentent jamais sur la beauté in…