Accueil Non classé Les âmes courageuses

Les âmes courageuses

0
0
189

20181106_194034-EFFECTS

Dans l’éveil de l’âme, il existe un monde de conscience supérieur, on l’appelle SPIRITUALITE. C’est un monde où l’âme combat l’égo pour s’épanouir. Chaque instant de vie avant « l’éveil », est une lutte interne entre notre âme et notre égo. L’égo nous pousse à faire les choix pour vivre selon nos besoins sociaux, notre image aux yeux des autres, notre « rôle social », bref ce qui nous entoure. L’égo c’est le monstre qui nous pousse à donner l’image que l’on souhaite avoir aux yeux du monde. L’âme, c’est notre intérieur, notre « MOI » profond, ce que nous avons de plus pur. L’âme se fiche du regard des autres, de l’image, c’est la balance intérieure, l’équilibre émotionnel, la paix intérieure. L’âme nous pousse à revenir à l’état de l’enfant, le tout petit enfant. Cet âge où tout est pur. On ne connait pas le mensonge, l’avidité, la trahison, la douleur. C’est cette période où « ÊTRE » prends le dessus sur « AVOIR ». Nous sommes la joie, le sourire, le partage, la bienveillance, voilà ce que dit notre âme. L’égo nous dit, tu a le dessus sur une autre personne, tu es meilleur que lui, tu es plus beau que lui, tu a eu le dernier mot…. mais au final, l’égo ce n’est qu’exister par rapport aux autres et non à soi même. Les ÂMES COURAGEUSES, sont celles qui ont décidées de combattre l’égo pour exister . L’ÂME s’aime, elle nous aime, souffre pour nous, vit avec nous, et nous ne sommes que l’enveloppe charnelle de celle ci. Alors bien sûr, nous avons nos contraintes sociales, nos combats, nos douleurs, nos souffrances, mais pendant ce temps là nous oublions notre âme. Le chemin est long et difficile pour les âmes courageuses, il est fait de souffrances à nettoyer, d’échecs à comprendre, de trahison à accepter. Mais au final, dans l’état de pureté originel, l’âme s’apaise et rayonne. C’est une entité imatérielle que rien ne peut plus atteindre dans la souffrance lorsqu’elle a trouvé son  équilibre.

Mais alors, que vient faire ce genre de post sur ce blog ? . Et bien quand on est à un tournant de la vie où nous sommes en déshérence, il ne reste qu’une chose à sauver, nous même. Revenir à l’état de foetus, se recroqueviller sur soi, soigner ses blessures de l’enfance, retrouver la pureté originelle pour reconstruire un nouvel avenir. Devenir les parents de nous même, réussir là où nos géniteurs et génitrices ont échoués. Nous ne pourrons jamais refaire le passé, mais nous pouvons partir sur de nouvelles bases en faisant éclater celle du passé. Devenir le futur que méritait cet enfant que nous étions et auquel il n’a pas eu droit. Pour celà il faut récupérer notre pureté, remettre les choses à plat, faire le grand ménage intérieur. Les prières, les méditations, les médecines alternatives peuvent être des appuis, mais seul un spécialiste de l’inconscient peut nous y aider, j’ai nommé un psychologue. Ah ce mot qui fait peur à tant de gens…. ils confondent psychologie et psychiatrie . La psychologie, c’est fait pour les âmes courageuses, celles qui ont pris conscience de cette belle personne qu’elle est. Ces personnes qui ont pris leur courage à deux mains et ce sont dit un jour : « ça ne peut plus durer ». C’est la révolution intérieure, le premier pas vers l’éveil. Malheureusement, trop se sont arrétés en pleine révolution. Elles ont arrétées les thérapies car l’égo a repris le dessus. Il leur a dit « tu n’en n’a plus besoin, tu es la plus forte ». Grossière erreur, l’égo ne veux pas que vous alliez nettoyer ce qui a fait de lui ce monstre. Si vous faites disparaître ses fondements, il disparaît. L’égo est cette petite chieuse égocentrique qui vous dit « non je n’ai pas mangé de chocolat » alors qu’elle en a partout sur le visage. Une menteuse qui pour vous protéger  de vos blessures vous a fait croire à une force qui n’était que mensonge. L’égo vous a poussé à faire du sport à outrance, remplir vos relations de conquêtes, votre compte en banque pour vous faire croire à votre richesse, mais ce n’est que mensonge. La vérité, l’égo est le gardien de vos blessures. Tant qu’il existe, personne ne viendra y toucher…mais personne ne viendra les réparer non plus. C’est le cerbère de vos souffrances, celui qui les garde en vous. Celui ,qui fait que pendant des années, vous répétez les mauvais choix, car ceux ci sont déterminés par vos souffrances, et il en est le gardien !. Ce ne sont pas les gens que nous avons rencontrés qui n’étaient pas les bons, ce sont nos choix qui nous les a fait choisir, notre égo qui nous les a fait aimer…et attiré !.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ztherapie
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« je t’aime car tu m’aimes, mais si tu m’aimes ne m’aime pas car je te ferais souffrir…mais aime moi quand même un peu »

Les larmes qui n’arrivent pas à couler me brûlent de l’intérieur. L’éche…